Un exemple de démocratie au Lycée

Les élections de CVL ont eu lieu ! Nous espérons que vous avez pu porter votre candidat à la victoire. Élire des délégués n’est pas inhabituel dans notre établissement, nous votons pour des candidats depuis l’école primaire. En effet, c’est un exemple concret de la vie politique démocratique. Les élections de CVL sont, dans ce sens, la vitrine de la démocratie dans le lycée.

Le Conseil de la vie lycéenne, ou simplement CVL, est un conseil  formé des lycéens de toutes les classes. Il a pour but de faciliter la vie des lycéens dans l’école, d’être la voix de tous les lycéens lors des réunions et de transmettre leurs propositions, leurs avis avec l’administration scolaire.  Chaque début d’année, les lycéens présentent leur candidature et cinq délégués avec leurs suppléants sont élus. Tous ces délégués travaillent pendant l’année et se réunissent régulièrement pour discuter de la manière dont ils peuvent améliorer la vie de leurs camarades.

C’est un processus démocratique; en d’autres termes, de nombreux élèves présentent leur candidature et tentent d’obtenir des voix par des biais différents. Nous avons examiné différentes approches mises en place par les candidats et candidates pour obtenir le maximum de voix. Voici les différentes affiches réalisées par les élèves qui ont proposé leur candidature. 


Nous avons aussi interviewé certains candidat(e)s sur le processus. Nous avons posé des questions pour mieux comprendre comment elles et ils se sentent, de savoir s’ils ou elles sont préoccupés par ces élections. Nous les avons interrogés sur leurs promesses, leurs motivations, leurs objectifs, etc. Mais avant de passer aux interviews, rappelons la liste des candidates et candidats pour lesquels vous avez voté cette année. (photo de la liste)

– Bonjour Kaan, j’aimerais te poser quelques questions sur le CVL. Pour quelles raisons présentes-tu ta candidature ?
– Je pense que j’ai accumulé beaucoup d’expérience au cours des années et je vais participer à ces élections. Je veux simplement aider l’établissement et les élèves.
– Qu’as-tu promis aux lycéens de Pierre Loti ?
– De dire la vérité, d’être transparent avec les élèves de cet établissement. Je promets simplement d’améliorer notre vie au lycée.
– As-tu déjà participé au CVL les années précédentes ?
– J’ai participé au CVL en tant que suppléant l’an dernier. Nous travaillons collectivement au CVL et j’ai donc participé à des projets divers comme Terra Nostra.
– Peux-tu décrire tes sentiments en tant que candidat ?
– J’ai confiance en moi et en mon suppléant, je suis sûr qu’il va faire son travail et je pense qu’il est capable de me remplacer. Je suis très heureux de présenter notre établissement et mes chers camarades.
– Que peux-tu dire sur le processus de vote ?
– Comme vous le savez, nous voterons sur Pronote et moi, personnellement je préfère voter sur papier. Ça me donne l’impression d’avoir des élections réalistes.
– As-tu des choses à dire aux autres candidats ?
– J’espère que les personnes qui méritent d’être élues sont élues et que même si je ne suis pas l’un des délégués, je suis sûr que nous serons représentés parfaitement lors des réunions. J’aime bien la compétition.
– Je te remercie au nom des lecteurs de Crescendo, Kaan.

Interview avec Kaan Mızraklı, réalisée par Kaan Alpat


J’aimerais d’abord vous remercier pour avoir pris le temps de participer à cette interview. Pour quelle raison avez-vous présenté votre candidature ?
– Defne : Je suis une personne qui s’engage beaucoup à la vie lycéenne. Je me suis aussi beaucoup engagée dans la vie collégienne. J’ai fait partie du CVC dont j’ai été présidente. J’ai participé à des clubs, j’en ai même fondé certains comme le club d’astronomie ou encore
Loti News quand j’étais collégienne. Pouvoir influencer les décisions prises, c’est quelque chose qui me tient à cœur.
– Quelles sont les promesses que tu as faites aux lycéens de Pierre Loti ?
– Nous voulons d’abord améliorer la communication entre les élèves et le CVL. L’année dernière, nous n’avions pas vraiment pu faire part de nos avis et de nos propositions aux délégués. Je ne veux pas que ça se répète. C’est la raison pour laquelle nous voulons faciliter la communication.
– Comme tu nous as déjà dit, tu as déjà participé activement à des clubs et au CVC, pourrais-tu nous parler des travaux que tu as réalisé ?
– Comme j’ai précisé, j’ai fondé certains clubs pour les collégiens, sachant qu’avant,  il n’y avait aucun club pour les collégiens et très peu de clubs à Pierre Loti. Avec l’équipe du CVC, nous avons déclenché en quelque sorte un mouvement collégien et lycéen qui a causé l’explosion du nombre de clubs. Avec Loti News et Crescendo, nous encourageons depuis le début les élèves à communiquer leurs idées à travers les médias scolaires.
– Peux-tu décrire tes sentiments en ce moment ?
– Il y a beaucoup de candidats cette année et je ne sais pas si je serai élue. La seule chose qui m’importe est que les lycéens puissent entendre tous les candidats et leurs projets et faire un choix sensé. Je conseille aux lycéens de ne pas voter pour un candidat ou candidate juste parce qu’elle ou il est populaire.
– Que peux-tu dire sur le processus de vote ?
– Je pense que c’est un vote assez direct et facile, réalisé sur Pronote et donc moins fatiguant en comparaison aux élections organisées les années précédentes. Voter sur papier prenait trop de temps et nous devions attendre avant d’avoir les résultats.
– Et toi, Jalolbek, en tant que suppléant, as-tu des choses à ajouter ?
– Comme Defne l’a précisé, je veux simplement voir les lycéens voter pour la valeur apportée par les candidats et non pour leur popularité. Je pense que Defne pourrait faire beaucoup de changements positifs et que je pourrais la remplacer parfaitement, si nécessaire.
– Et enfin, est-ce que vous avez des choses à dire aux autres candidats ?
– Nous voulons que les délégués élu.e.s soient des personnes capables de faire le travail demandé, des personnes qui méritent l’honneur de représenter tous les lycéens.
– Je vous remercie au nom des lecteurs de Crescendo.

Interview avec Defne Aydın et son suppléant Jalolbek Khaydarov, réalisée par Kaan Alpat


Nous avons interviewé un candidat qui n’a pas été élu. On a lui posé des questions sur ses sentiments et sur ce qu’il pense des nouveaux délégués. 

Peux-tu nous parler de tes sentiments après les élections ? As-tu des choses à dire aux nouveaux délégués ?
– Je voudrais commencer par remercier toutes les personnes qui ont voté. Les dernières élections ont atteint un taux de participation de 85% ce qui est admirable. Et également remercier toutes les personnes qui ont voté pour Elif Sögut et moi-même Erdeniz Karayalçin.
Même si la victoire était proche, nous avons malheureusement perdu. Mais je pense sincèrement que cette élection nous a montré l’importance de la persévérance dans le travail que nous avons mené pour faire campagne, tâche qui n’est pas toujours facile. Dans toute élection, tout peut changer à tout moment et c’est ce qui s’est passé dans ces élections.
Je voudrais, pour finir, féliciter les vainqueurs de cette élection et leur rappeler l’importance et le degré de responsabilité qui leur incombe désormais. J’espère que tout se passera bien pour eux et qu’ils réussiront à mettre en place leur programme aussitôt. Merci.
– Je te remercie au nom des lecteurs Crescendo !

Interview avec Erdeniz Karayalçin, réaliseé par Kaan Alpat


Vous avez pu lire les candidat(e)s et un petit résumé de leurs objectifs. Nous avons espéré cet article sur les élections de CVL informatif. Et nous espérons que vous avez pu établir un rapprochement entre les élections organisées au sein du lycée et celles organisées dans la vie politique d’un Etat.

Les élections ont eu lieu ! Nous vous remercions tous pour votre participation. Voici les nouveaux délégués du CVL !

Illustration de couverture de Aleyna Hagrave
Article mis en page par Arif Kılınç

Plus de publications

Laisser un commentaire